الحياة La vie

C’est l’un ou c’est l’autre. La vie en rose ou la vie en noir. Tout au moins pour la plupart des gens.

Archive pour le 27 août, 2008

L’amande et ses santés

Posté : 27 août, 2008 @ 1:42 dans Sihha | Pas de commentaires »

amande.jpgL’amande est trop souvent écartée des menus car elle est très énergétique. C’est un tort. Elle a de nombreuses qualités. Elle fait baisser le taux de mauvais cholestérol, le LDL-cholestérol L’étude Epic (European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition, menée en 2006 sur 500 000 patients) montre que la consommation de 8 grammes d’amandes par jour réduit de 16 % le risque de maladies cardiovasculaires.
Comment ? Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. Les acides gras mono-insaturés de l’amande évitent l’accumulation de mauvais cholestérol dans les artères. Ses fibres permettent l’étalement de la digestion dans le temps.
Résultat : il n’y a ni pic de glycémie après les repas ni sécrétion exagérée d’insuline. Deux phénomènes qui, en excès, sont néfastes au système cardiovasculaire. Sa vitamine E et son magnésium, présents en grande quantité, sont aussi des éléments bons pour le cœur.

Elle coupe la faim:
La consommation de 56 grammes d’amandes consommés chaque jour (soit deux poignées) pendant deux mois et demi ne fait pas grossir, selon l’étude* menée à l’université de Purdue (USA) en 2007. Une autre étude** a été menée sur deux groupes d’adultes en surpoids ou obèses. Le premier groupe a suivi un régime amaigrissant à base d’amandes ; le second, un régime sans amande. Après vingt-quatre semaines, le groupe amandes a perdu 18 % de son poids initial, contre 11 % pour le groupe qui n’en consommait pas. Pourquoi ? Ce fruit est très riche en fibres et en protéines. Il rassasie longtemps. Spontanément, ses consommateurs réduisent leur consommation d’autres aliments, donc le grignotage. Le nombre de calories absorbées par jour n’est donc pas augmenté. Au contraire. Toutes les graisses de l’amande ne sont pas assimilées par l’organisme. Quand ce fruit est consommé entier, même bien mastiqué, il n’est pas broyé entièrement. Ses lipides ne sont pas totalement accessibles aux sucs digestifs.

* Disponible en ligne auprès du British Journal of Nutrition.
** Parue dans The International Journal of Obesity, 2003.

 

60 millions de cons somment... |
riri1524 |
Le Plateau Télé de KeNnY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Soft Liberty News
| t0rt0ise
| Bienvenue au Thomaland